Le Mâconnais Sud Bourgogne au service du territoire et de ses habitants.
Sur les réseaux sociaux : #MaconnaisSudBourgogne

 

Je veux...

LOGO PETR MACONNAIS SUD BOURGOGNE 72px

Les Actualités

Le confort d'été : chaud dehors, frais dedans

Les conseillers du PETR vous accompagnent et vous informent pour rénover durablement votre habitat. Si le confort à la maison en hiver est important, il l'est tout autant en période estivale.

Le confort d’été consiste à maintenir un air relativement frais dans la maison, même en période de fortes chaleurs. En effet, si l'on se soucie de réduire les factures de chauffage l’hiver, il est également primordial de limiter l’utilisation des climatiseurs l’été. Pour ce faire, la conception des logements est essentielle. Isolation, ventilation et petits gestes simples au quotidien permettent de conserver de la fraîcheur à l'intérieur en été, et ainsi de bénéficier d’un air plus agréable qu’à l’extérieur de la maison.

Petit tour d'horizon des solutions possibles.

1 - Renforcer l'isolation

La toiture est la partie la plus exposée aux rayonnements en période estivale. Les matériaux biosourcés (laine de bois, chanvre, fibres végétales en rouleaux ou botte de paille) ou issus du recyclage (ouate de cellulose, laine recyclée) retardent bien plus l’arrivée de la vague de chaleur lors de fortes différences entre la température extérieure le jour et la nuit. A l'inverse, les matériaux issus de minéraux (laine de verre ou de roche) ou issus du pétrole (polystyrène, mousse de polyuréthane) protègent peu des variations de température en été.

2 - Empêcher les rayonnements directs

Les ouvertures à l’est et à l’ouest sont à limiter, et pour les existantes à occulter en été. En effet, elles sont des points de pénétration de rayons lumineux pendant toute la phase de montée à l’est, et de coucher à l’ouest, du soleil. Par ces rayons lumineux, une augmentation de la température du logement se produit en été. On peut prévoir des occultations fixes telles que des végétaux ou bien mobiles telles que des volets ou des brise-soleil orientables.

De plus, les fenêtres de toit de type velux sont une source importante de surchauffe en été. La seule manière d’atténuer cette surchauffe est de mettre en place des volets extérieurs. Les rideaux intérieurs ne protègent pas réellement des montées en température.

3 - Limiter les apports internes

Toute activité interne au bâtiment utilise de l’énergie, donc dégage de la chaleur. Les ordinateurs, téléviseurs, réfrigérateurs, lave-vaisselles, lave-linges et autres sèche-linges sont des sources plus ou moins importantes de chaleur, à limiter dans l’habitat en saison chaude.

4 - Utiliser des couleurs de parement claires

Les couleurs sombres attirent la chaleur et montent donc facilement en température sous les rayons du soleil. Il est préférable d’utiliser des couleurs claires qui auront tendance à renvoyer la majeure partie de la chaleur. Par exemple, des essences de bois clair sont judicieuses pour une terrasse à proximité des fenêtres, ou encore une peinture blanche pour les finitions des façades.

5 - Ventiler

La ventilation peut également être une source de fraîcheur si elle est bien réfléchie : VMC double flux, puits canadien, sur-ventilation nocturne, ... Les solutions ne manquent pas.

6 - Qualité/caractéristiques des vitrages 

Pour le choix d'une fenêtre, un compromis doit être fait entre une fenêtre très isolante mais qui laissera passer les rayonnements en hiver pour chauffer gratuitement la maison, et une fenêtre moins isolante qui aura moins l'effet "four" en été. Attention, les choix que l’on fait pour diminuer nos factures de chauffage en hiver peuvent avoir un impact lourd sur le confort estival. Si on favorise trop les apports solaires gratuits, on risque la surchauffe à l’arrivée des beaux jours !

7 - Intégrer de la végétation à l’environnement

Outre le phénomène d’ombrage, les végétaux à proximité directe des bâtiments créent de la fraîcheur. Le phénomène d’évapotranspiration permet d’abaisser la température et donc de limiter les surchauffes. Ce phénomène est notamment très prisé en milieu urbain où on parle d’îlots de fraîcheur. Cette technique ne date pas d’hier, c’est le même principe qui était utilisé dans les cours intérieures des grands édifices avec des parcs arborés ou des fontaines d’ornementation.

Attention aux idées reçues !

Une forte inertie dans le bâtiment n’est pas forcément source de confort !
Plus l'inertie est grande, plus notre logement va mettre du temps à varier en température
Un courant d'air ne permet pas de faire baisser la température !
En journée, c'est une brise caniculaire qui va traverser le logement, la surchauffe est assurée
Climatiser son logement … contribue au réchauffement climatique !
Pour produire du froid dans le logement, les climatiseurs et pompes à chaleur vont devoir chauffer un groupe extérieur.
En période caniculaire, cela revient à installer un chauffage sur l’une des façades de votre maison, augmentant encore un peu plus le phénomène caniculaire extérieur
 

Vous pouvez vous rapprocher de nos permanences de conseils en prenant RDV au 03 85 20 91 54, ou directement par mail avec : 

Imprimer

Rénovation énergétique mise en place d'une permanence téléphonique

En Mâconnais Sud Bourgogne, le parc de logements est ancien et le potentiel d’économie d’énergie important. Le PETR se mobilise à travers sa plateforme territoriale de rénovation énergétique, pour redonner du pouvoir d’achat aux ménages, générer de l’activité pour les professionnels du bâtiment et agir contre le réchauffement climatique !

Il guide les particuliers dans leurs travaux : les permanences partout sur le territoire ont repris, n'hésitez pas à le faire savoir aux habitants !

Lire la suite

Imprimer

  • Union Européenne
  • Programme Leader
  • L'Europe S'engage en Bourgogne
  • Région Bourgogne-Franche-Comté
  • Logo Cg71